Les différents types de pompe à chaleur 91

par Aina
pompe à chaleur 91

La pompe à chaleur 91 figure parmi les systèmes de chauffage ayant une bonne réputation. Elle est non seulement performante mais elle dispose aussi plusieurs autres atouts. Toutefois, il n’est pas facile d’en choisir une car l’offre est diversifiée et spécifique à chaque cas. Désormais, il existe trois grandes familles de pompes à chaleur. Elles ont chacune leur particularité. Chacun peut donc choisir en fonction de son besoin, de son budget et des possibilités selon sa situation.

Une pompe à chaleur c’est quoi ?

Aussi appelée PAC, la pompe à chaleur est un système qui permet d’obtenir du chauffage en utilisant des sources d’énergie renouvelable ou énergie verte. Elle est donc apte à transformer les calories captées dans la nature via un compresseur et l’usage d’un fluide frigorigène pour les restituer en chaleur au sein d’un foyer.

La restitution et diffusion dans le logement peuvent se faire par différents moyens. Si c’est par l’air, la PAC utilise un système de gaines d’insufflation d’air ou des cassettes d’air. Si c’est par l’eau, elle se sert d’un plancher chauffant ou des radiateurs.

Les énergies sont puisées dans l’eau ou nappe phréatique, dans le sol et dans l’air extérieur. Il est donc possible qu’une pompe à chaleur 91 ne soit pas adaptée à une maison malgré l’absence des ressources ou bien malgré sa zone climatique qui ne permet pas l’obtention des ressources nécessaires.

Contrairement aux idées reçues, les PAC ne sont pas uniquement faites pour avoir du chauffage. Il y a aussi des modèles qui permettent de produire de l’eau chaude sanitaire. Les versions hybrides quant à elles peuvent être couplées avec une pompe à chaleur électrique avec une chaudière au gaz ou au fioul. Cela permet d’assurer la relève/appoint).

Quel type de PAC choisir ?

Dans la plupart du temps, la pompe à chaleur dans le 91 convient aux habitations individuelles. Il est toutefois, possible de la mettre en œuvre de manière efficace en appartement grâce aux technologies diverses. Voici les différents types de PAC :

La pompe à chaleur aérothermique

La PAC aérothermique est un système qui tire l’énergie dans l’air extérieur. Elle est l’une des plus prisées actuellement dans l’Hexagone. Son installation est la plus aisée et elle peut s’adapter à deux principaux types d’habitation : appartement et maison individuelle.

Les foyers ont le choix entre deux sortes de pompe à chaleur aérothermique :

  • la PAC air/eau qui restitue la chaleur via un plancher chauffant ou des radiateurs. Elle est installée en remplacement d’une solution de type chauffage au bois, au fioul ou au gaz. Ainsi, l’installation existante peut être réutilisée. Néanmoins, en remplaçant les radiateurs par des modèles de radiateurs ajustés à un fonctionnement à basses températures, il est possible d’optimiser l’efficacité de l’installation. Ce type de système dépend cependant des conditions climatiques. Dans les zones de basses températures extérieures, le système sera moins efficient car il ne sera pas en mesure de fournir la chaleur nécessaire. L’idéal est donc de voir une autre version de PAC ou bien de prévoir un appoint de chauffage en période de grand froid.
  • la PAC air/air qui restitue l’air en utilisant un système de gaines d’insufflation ou des cassettes d’air. Ce type de PAC convient principalement aux foyers qui ont déjà eu un chauffage électrique avant. Habituellement, les radiateurs électriques de ces installations sont utilisés pour prendre le relais en appoint en période de grand froid. En effet, l’efficacité de la PAC est réduite à ce moment et elle n’est plus suffisante.

La pompe à chaleur géothermique

Ce type de PAC soutire l’énergie nécessaire pour son fonctionnement dans le sol. Elle est principalement faite pour les maisons individuelles qui ont suffisamment d’espace pour les installations du réseau en charge de récupérer l’énergie. Pour une installation de capteurs de type horizontal, la surface doit être large. Pour la mise en place d’une installation de capteurs de type vertical, la surface peut être moins large mais elle doit donner la possibilité de faire des creux profonds.

Comme la température dans le sol ne subit que de faibles variations, l’énergie soutirée peut permettre une bonne performance. Cette alternative convient aux zones qui sont soumises à des climats rigoureux.

La pompe à chaleur hydrothermique

La pompe à chaleur du 91e hydrothermique, marche sur un principe similaire à celui de la pompe à chaleur géothermique. Elle est dite « eau-eau ». Il faut une source d’eau (cours d’eau, nappe phréatique, lac, etc.) pour assurer son fonctionnement. Elle y puise les énergies nécessaires pour produire de la chaleur et les redistribue dans le circuit du chauffage après la transformation dans son réseau d’équipements.

Pour installer ce type de PAC, il faut obtenir une autorisation administrative particulière.

Quel type de pompe à chaleur privilégier ?

Le choix du type de pompe de chaleur dans le 91 dépend de quelques paramètres essentiels. Il est alors nécessaire de faire appel à un professionnel pour étudier ensemble la faisabilité du projet.

D’abord, il est nécessaire de prendre en compte la situation géographique. L’installation convenable à une habitation qui se trouve dans une région au climat plus froid n’est pas semblable à celle pour une autre maison dans une région plus chaude.

Ensuite, il faut prendre en compte les besoins en chauffage du foyer, la surface habitable et le nombre d’occupants de la maison.

Et pour finir, il est important de déterminer le budget. Chaque type de pompe à chaleur a son prix. Cela peut donc devenir un frein pour l’installation.

Dans tous les cas, la mise en place d’une PAC peut toujours permettre de bénéficier d’une aide venant de l’Etat ou d’une subvention offerte par un organisme particulier. Elle peut aussi permettre l’accès à une aide venant de l’autorité locale. Pour en jouir, il est nécessaire de bien s’informer concernant les conditions exigées par chaque organisme. En général, il faut correspondre aux critères d’éligibilité pour les obtenir et confier le travail à un professionnel certifié RGE. Parmi les aides les plus connues, il y a celle de l’ANAH, le PTZ, etc.

Facebook Comments

Vous aimerez aussi