Tout savoir sur Sadri Fegaier

par Antoine
Découvrez tout sur Sadri Fegaier

Parti de presque rien, le deuxième actionnaire de Fnac Darty s’est hissé à la tête d’une société pesant plus de 1,7 milliard de dollars. Il lance son propre réseau de distribution, Hubside Store, après l’assurance des smartphones. Le portrait d’une personne qui ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs.

Un jeune milliardaire réputé et connu

Sadri Fegaier, qui réside à Paris et figure au 54e rang du classement des 500 fortunes françaises de Challenges, a gagné son argent en vendant des assurances téléphoniques. Dans les années 2000, de nombreux clients étaient mécontents de leur assurance. Lorsqu’ils abîmaient leur téléphone, il n’y avait pas de couverture, et la petite ligne en bas du contrat les lésait toujours.

À 30 ans, Sadri Fegaier vend ses entreprises. L’homme qui concourt jusqu’à cinq étoiles et possède deux haras dans le Sud, non loin de sa ville natale, compare la vie d’entreprise à l’équitation, qui l’aide, selon lui, à se concentrer. “Il faut aller d’obstacle en obstacle”, dit le jeune milliardaire qui compare la vie d’entreprise à l’équitation, qui, de son propre aveu, l’aide à se concentrer. “Il faut aller d’un problème à l’autre”, ajoute le jeune milliardaire qui fait de la compétition au moins cinq étoiles et possède deux haras dans le Sud… pas loin de chez lui.

Un génie de la vente

Tout a commencé à la fin des années 1990 pour Sadri Fegaier, fils d’immigrés tunisiens. Son BTS en poche, il décide de se lancer dans la téléphonie mobile en empruntant 50 000 francs à la banque. Il ouvre alors cinq points de vente dans la région Rhône-Alpes. Il prend conscience de la croissance rapide du marché de l’assurance téléphonique à cette époque, alors qu’il est encore sous-exploité. Il a choisi de rendre tout son argent afin d’améliorer et d’étendre son service, offrant ainsi une assurance tous risques qui couvre la perte du produit. Un pari réussi qui a porté ses fruits. Aujourd’hui, SFAM Assurances est valorisée à plus d’un milliard d’euros, a un objectif de chiffre d’affaires annuel de 500 millions d’euros, emploie environ 1 500 personnes et sert environ 4 millions de clients.

SFAM : une bonne croissance

Comme sa société mère, SFAM s’est développée à une vitesse fulgurante. D’ici la fin de l’année, Sadri Fegaier devrait compter environ 2000 employés. Il ne pense pas seulement aux affaires ; le confort de son personnel lui tient également à cœur. Pour embarquer personnellement ses 400 premiers travailleurs, il s’est même créé en tant que DRH et s’est improvisé DRH pour dire à Entreprendre. L’ambition de Sadri Fegaier, en revanche, ne s’arrête pas là. Après avoir signé un accord de distribution avec Fnac-Darty en février 2019, SFAM a pris le contrôle de 11% des parts de l’entreprise pour 335 millions d’euros ! Ce qui en fait le deuxième actionnaire le plus important. L’entrepreneur est constamment tourné vers l’avenir.

En plus de sa collaboration unique avec le groupe Alain Afflelou, SFAM devrait également chercher à concurrencer les sites Internet premium à la carte avec Hubside, un service Web permettant de générer ses propres médias. Sadri Fegaier est un riche investisseur et membre de l’élite française dont la valeur nette s’élève à près de 1,4 milliard de dollars, selon les récents classements de Challenges.

Facebook Comments

Vous aimerez aussi