Focus sur les 3 principaux types de perruques

par Antoine
Les 3 principaux types de perruques

Pour changer de look, beaucoup de femmes ont tendance à couper leurs cheveux afin d’adopter un nouveau style. Le hic, c’est qu’il est possible qu’elles souhaitent retrouver leur longue chevelure peu de temps après. Heureusement pour elles, elles n’ont plus désormais à attendre des années pour ce faire. Il existe en effet actuellement diverses solutions permettant d’avoir du volume et de la longueur en deux temps, trois mouvements. Parmi celles-ci, il y a bien sûr le port des perruques. Pour ceux qui l’ignorent encore, ce produit se décline en quelques types sur le marché. Le point.

Les perruques en cheveux naturels

Perruque en cheveux naturels, synthétique et perruque remyhair, tels sont les principaux types de perruques disponibles sur le marché. Pour le premier type, il est, comme son nom le laisse entendre, fabriqué à partir de vrais cheveux humains, issus de divers donneurs. Après leur collecte, ceux-ci sont en général désinfectés avant d’être traités et rassemblés par couleur. Afin que le résultat soit uniforme, ils sont bien entendu colorés ensemble. Souvent appelées Lace Wigs, les perruques en cheveux naturels sont surtout appréciées pour le fait qu’elles peuvent être coiffées et colorées comme on le souhaite. De plus, elles supportent quasiment tous les types de shampoings. En somme, on peut ainsi les traiter comme sa chevelure naturelle sans le moindre souci. Bien qu’elles soient plus onéreuses, elles présentent enfin une durée de vie plus longue.

Les perruques synthétiques

Ces perruques sont, comme leur nom l’indique, faites de fibres synthétiques. Même si elles n’ont pas vraiment la notoriété de celles fabriquées à partir de cheveux naturels, elles bénéficient tout de même de certaines avancées techniques au niveau de leur mode de fabrication. En fait, cela leur permet à première vue d’avoir une qualité proche de celle des perruques faites de chevelure naturelle. Malgré cela, elles sont nettement plus abordables que ces dernières. Le hic, c’est qu’elles ne peuvent pas être teintées. Malheureusement, les perruques synthétiques ne peuvent pas non plus être passées au fer. Elles ne supportent en effet pas la chaleur produite par l’appareil. En somme, on doit ainsi choisir la coiffure la plus adaptée en amont, et on ne pourra plus la modifier. La durée de vie de ce type de perruque est d’ailleurs plus réduite, mais il est plus facile à entretenir.

Les perruques en cheveux naturels de qualité Remy Hair

Beaucoup n’ont sûrement pas encore entendu parler de la perruque remyhair. En fait, Remy Hair est un label indiquant que le produit a été réalisé en conservant la cuticule de la chevelure naturelle avec laquelle on l’a fabriqué. Il garantit aussi que l’orientation naturelle des cheveux a été gardée tout au long de sa conception, c’est-à-dire depuis leur prélèvement jusqu’à leur commercialisation. Bien entendu, le cheveu utilisé pour faire chaque perruque est donc issu d’une même personne. À noter qu’elle est entièrement conçue à la main. En somme, la qualité de ce type d’accessoire de mode est de ce fait bien au rendez-vous. Il présente une longue durée de vie, et est plus discret. Malheureusement, il coûte beaucoup plus cher, mais c’est quand même évident.

Facebook Comments

Vous aimerez aussi